Profiter des meilleurs conseils et bons plans pour maman et bébé

Publié le : 30 juin 20217 mins de lecture

Être une maman est une période fascinante et plus que spéciale dans la vie d’une femme. Elle passe par la grossesse, l’accouchement et puis le suivi du bébé jusqu’à ce qu’il soit grand. Toutes ces étapes demandent une grande responsabilité et de la volonté, mais il existe aussi des conseils et des techniques à savoir de la part des médecins et de celles qui y sont déjà passées c’est-à-dire des mamans expérimentées.

Choisissez bien les produits pour vos bébés

Bien avant l’accouchement, l’achat de matériel et d’accessoires se trouvent au cœur de la préoccupation des futures mamans. Il y a les vêtements, les biberons, les produits de soin, les outils, les jouets, etc. Vu que les bébés sont extrêmement fragiles, il est judicieux de maximiser la qualité des articles à acheter pour éviter les anomalies, pouvant former un obstacle pour sa croissance.

Pour les vêtements, il est essentiel de bien choisir les matières de fabrication. Les tissus avec des fibres synthétiques peuvent engendrer des irritations de peau ou des eczémas. Le coton est le plus adapté aux bébés, car c’est le plus souple et le plus doux des matières et il ne provoque pas de l’allergie. De plus, la fibre naturelle permet à la peau de respirer. Au moins, il faut que les 80% de la matière soient du coton.

Les biberons sont aussi des outils très importants dans les 1000 premiers jours d’un enfant. Les biberons en verre sont les plus recommandés par les pédiatres. Ceux en plastiques peuvent transmettre des éléments chimiques lorsqu’ils sont en contact avec le lait chaud. Afin d’éviter le problème avec le « sans bisphénol A » ou avec BPA, optez pour les plus sûrs : les biberons en verre. Évidemment, si vous souhaitez obtenir plus de conseils pour jeunes mamans et bébés, vous pouvez visiter le site de pitchouland.

Prenez soin de vous

Votre santé et bien-être ne doivent pas être négligés. Prenez bien soin de votre corps pour mieux vous porter pendant la grossesse et pour pouvoir accoucher sans grande complication.

En commençant par l’alimentation, il est préférable si possible de suivre un régime spécial jeune maman durant la grossesse puisque si vous mangez trop, la césarienne sera fortement probable, en revanche si vous manquez d’appétit ou ne prenez que des aliments brûle-graisse, votre bébé risque d’être atteint par la malnutrition. Pareil, lors de l’allaitement, il est judicieux de suivre à la lettre le conseil de votre médecin ou nutritionniste. Si vous pouvez prendre des tisanes d’allaitement, c’est une bonne alternative.

Durant la grossesse, il faut aussi bouger un peu le corps. Faites régulièrement des exercices physiques qui font travailler les muscles et la respiration afin de bien vous préparer pour l’accouchement. La meilleure option est de vous faire accompagner d’un coach pour vous guider à ne pas dépasser la limite.

Faites attention aux microbes pathogènes

Tous microbes pathogènes qui attaquent la mère enceinte peuvent assurément affecter la santé du bébé dans son ventre. Bien qu’une exposition aux microorganismes habitue déjà le bébé et renforce son immunité, il faut faire attention pour qu’il ne tombe pas malade. Durant la grossesse, les mamans doivent prendre soin de leur santé et respecter l’hygiène corporelle.

L’hygiène intime est primordiale. Pour assurer la défense immunitaire, ce sont les bons microbes ou microbiotes intestinaux qui combattent pour l’organisme. Ces microbes utiles se trouvent dans l’intestin ainsi que dans la partie intime d’une femme. Chaque bébé en obtient donc pour la première fois lors de sa sortie sur le vagin de sa maman. Par conséquent, si la mère ne respecte pas une bonne hygiène intime, le bébé peut recevoir des microbes pathogènes à la place des microorganismes nécessaires et ce phénomène provoquera de nombreux problèmes.  

Il est de même lorsque le bébé commence à manger des aliments supplémentaires au lait maternel, il faut réduire toutes actions qui peuvent contaminer sa nourriture comme souffler pour refroidir, goûter avec la bouche avant de lui donner, etc.

Évitez le syndrome de bébé secoué

En tant que jeune maman, il s’avère logique de paniquer à chaque fois qu’un bébé fait un malaise ou pleure sans aucune raison. Tout maîtriser le rôle d’une maman est impossible, car c’est un long travail qui s’apprend par des expériences et d’ailleurs la spontanéité est parfois nécessaire pour mieux savoir.  Il existe néanmoins quelques astuces bonnes à appréhender.

Lors de ces 4 premiers mois, la tête d’un bébé est la partie la plus fragile. Il faut y prêter une grande attention et une délicatesse pour éviter à tout prix le « syndrome de bébé secoué ». Ne jamais jouer le bébé en le lançant dans les airs, ne jamais courir avec lui, éviter de lui secouer pour le calmer quand il pleure. Toutes les actions qui peuvent agiter son cerveau sont à bannir, car des hémorragies intracrâniennes et du décollement de la rétine peuvent survenir, causant ensuite de la perte de capacité à apprendre et d’autres graves séquelles chez l’enfant. Bercez et calmez votre bout de choux avec une grande délicatesse et soutenez toujours sa tête par vos mains quand vous le prenez. Cette technique doit aussi être apprise à toute personne qui souhaite s’occuper de votre enfant.

Plan du site