Cette année là

Publié le : 15 novembre 20173 mins de lecture

Cette année là c’est cette année.
Une année où je ne vois pas arriver Noël, une année de transition, de préparation, une année de projection.
Une année où je n’ai vraiment pas envie de préparer Noël.
Une année où comme d’habitude, mes filles m’ont pressée de prendre un sapin à décorer.
Le – petit – sapin acheté était blanc et je les ai laissé le décorer, en cachant toutes les décorations qui faisaient tradition : le bois, le rouge, le vert, même les décoration papier faites maison il y a bien plus d’une année.
On va dire que cette année ma princesse croit (encore) au Père Noël. On va dire que ça doit être bien pratique ‘de pouvoir commander tout ce qu’on veut puisque là – ça ne coûte rien – puisque ce n’est pas les parents qui payent’
Cette année comme les autres, j’ai discuté sa liste pour l’amener à la réduire, et même à écrire une vraie lettre pour le Père Noël puisque maintenant elle sait écrire. cette année, le père Noël est donc chargé d’apporter tout pleins de Playmobils dans des très gros souliers. C’est que les filles font un tir groupé – mes chipies et leurs cousines aussi – toutes veulent des ‘princesses’ ou ce qui tourne autour du ‘centre équestre’.
J’ai vu les magasins dévalisés de ces nouvelles séries ‘filles’ Playmobil, quand petite, je jouais avec ceux de mon frère – très cowboys et indiens – pompiers et policiers ou roi moyen-âgeux.
On n’oubliera pas de déposer de l’eau et des biscuits pour le Père Noël avant de partir. Pas de lait, parce qu’il passera longtemps après notre départ.
Et en même temps que je cherche comment il va pouvoir déposer ses présents pendant notre absence, je me dis qu’on sera déjà l’année prochaine lorsqu’on les découvrira.
C’est sûrement pour ça que je n’ai pas l’esprit à ça.
cette année là – et même si elle n’est pas finie – a été une drôle année pour moi. Une année où j’ai été étudiante, une année où j’ai profité – mieux – de mes enfants – une année de jolies rencontres entre mamans, une année sur laquelle j’ai aussi fermé 12 années d’activité professionnelle, une année pendant laquelle j’ai cherché ce que je pourrais faire demain. Une année durant laquelle j’ai eu des idées, des envies, pleins de nouveautés.
Je saurai dans quelques heures si je peux me lancer.
L’esprit de Noël n’est peut être plus très loin.

Plan du site